Être grands-parents, ça s’apprend

Atelier Papy-Sitter organisé par la CAMIEG Bretagne et le CMCAS Finistère Morbihan, animé par la psychomotricienne Carole Rigaud. ©C.Crié/CCAS

S’occuper de ses petits-enfants tout en protégeant sa santé, et sans remplacer les parents ? L’atelier Papy-Sitter, organisé par la CMCAS Finistère-Morbihan et la Caisse d’assurance maladie des électriciens et gaziers, a offert, à l’automne dernier un espace-temps aux grands-parents soucieux de leur forme pour le bien-être des petits.

Carole Rigaud, psychomotricienne, effectue un long tour de table des personnes présentes à cet atelier, toutes des grands-parents. Deux mots émergent : plaisir et stress. Michelle Lerandy souhaite savoir comment gérer la tension. À 66 ans, elle doit faire face à l’allergie de son petit-fils de 6 ans, « une histoire vitale ». « Il faut éviter tout ce qui est noisette, amande. Je passe beaucoup de temps dans les magasins à lire les emballages. Je me couche tard aussi pour voir s’il respire. » Et il ne faut pas, surtout pas, oublier la piqûre, même sur la plage.

Cette vigilance, Daniel Terlan la vit également pendant les quinze jours où il garde son petit-fils qui n’a pas encore 4 ans. « Mon fils et sa compagne sont très stricts : pas de télévision avant les 3 ans des enfants, et pas de tablette non plus. Nous avons souvent l’ordinateur allumé à la maison. Il est scotché devant donc, maintenant, on l’éteint quand il vient », confie le grand-père qui se dit encore plus précautionneux qu’avec ses enfants. « Mais c’est vrai qu’à mon époque il n’y avait ni tablette ni ordinateur », relativise-t-il.

Le problème de Daniel, « c’est la patience », qui n’est plus la même. Elle va de pair avec « la peur de faire des erreurs relationnelles », d’autorité, qui pourraient altérer les liens avec les parents. D’une voix douce, Carole Rigaud rappelle un principe de base : « Le rôle des grands-parents est un rôle secondaire, l’éducation doit être laissée aux parents. » Les grands-parents, bienveillants et tolérants, sont là pour garantir un autre amour… mais attention, là aussi, à ne pas tomber dans certains travers. Ne pas non plus user des « mon chéri » ou « mon bébé » à chaque phrase avec l’enfant. Ce champ lexical doit rester dans l’univers parental.

Cet atelier consiste à se mettre à la place de l’enfant aux différents stades de son évolution (0 à 8 ans) pour en comprendre les étapes. ©C.Crié/CCAS

La règle des trois tiers

Puis vient la question de la durée de la garde. Maryvonne Barbotin est la seule à ne pas imposer de planning à sa famille. Cette mère de six enfants, grand-mère de cinq petits-enfants et bientôt arrière-grand-mère pour la première fois (sans parler des trois petits-enfants venant d’une union recomposée), sort épuisée des vacances. C’est le contraire de Jean-Marc Dumoulier. L’ancien agent du service immobilier EDF à Vannes est un papi avec un agenda. « Un ancien me disait que pour réussir sa vie de retraité, il fallait consacrer un tiers de son temps à sa famille, un tiers aux autres et un tiers… à soi-même. Je suis dans l’associatif, je vois mes petits-enfants et je pense à moi », sourit-il. Concrètement, cela veut dire : « Je choisis les temps où je veux les garder et, là, je les emmène à la pêche, ramasser des champignons, etc. J’appelle ma fille pour savoir ce qu’ils font chez eux et je leur propose autre chose. »

Savoir dire non… aux parents

Être grand-parent, c’est aussi être capable de dire non aux parents. « Faire comprendre que l’on n’est pas toujours disponible ou tout simplement se ménager du temps. Le volume des gardes des grands-parents est équivalent à celui des assistantes maternelles », fait remarquer Carole Rigaud qui entre dans l’enjeu de l’atelier. Le bien-être des grands-parents. Ces derniers, explique-t-elle, « ont tendance à s’oublier, pris dans une relation intense avec un petit-enfant. Or pour que le petit-enfant soit bien, il faut être bien, soi ». La clinicienne aborde alors quelques principes de base : alimentation, activités sportives et sommeil. Des remparts contre la dépression et le vieillissement.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

10 + huit =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account