Hydraulique : front syndical face à la privatisation des barrages

Barrage de Chastang, sur la Dordogne. ©Joseph Marando/CCAS

La CFDT, la CFE-CGC, la CGT et FO manifesteront ensemble, mardi 13 mars, devant le Parlement européen, à Strasbourg.

« Stop à la casse du modèle hydroélectrique français et au bradage des concessions hydrauliques ! » C’est avec ce mot d’ordre que l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT et FO se rendra mardi 13 mars devant le Parlement européen, à Strasbourg (lire le communiqué). Face à la volonté de la Commission européenne d’ouvrir à la concurrence l’exploitation des barrages, les syndicats de l’énergie veulent défendre « le patrimoine hydroélectrique français et ses missions de service public ».

Ils entendent mettre en garde les eurodéputés contre les conséquences des choix de la Commission, notamment sur la gestion des ressources en eau de ces barrages actuellement gérés en majorité par EDF. De manière générale, l’intersyndicale souhaite que l’avenir du patrimoine hydroélectrique français fasse l’objet d’un « véritable débat politique. »

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account