Arès : prendre un peu de hauteur

Départ de l'aérodrome©N.Coppin/ccas

Départ de l’aérodrome © N.Coppin/ccas

Il est 14h, sur la piste ensoleillée de l’aérodrome de la Teste de Buch. Un petit avion 4 places, rouge et blanc, attend fièrement ses passagers.

Bientôt, trois bénéficiaires en vacances au centre d’Arès vont arriver pour embarquer avec Alain Résigné, agent EDF retraité depuis 2001 et pilote de l’ANEG. Voler, c’était pour lui une passion de jeunesse, qu’il n’a pu concrétiser que sur le tard, comme il l’explique : « C’est une passion qui coûte cher ! J’ai d’abord fini de payer la maison, les études de mon fils, et puis grâce aux aides de la CMCAS, grâce à l’ANEG, l’heure d’avion était plus abordable. Alors j’ai pu passer mon brevet! » Il emmène régulièrement des bénéficiaires vacanciers faire une ballade aérienne au dessus du bassin : « Ce n’est pas un baptême car tout le monde, passagers comme pilote, participe aux frais du vol. On est solidaires. C’est important pour nous à la CCAS. Tout le monde peut voler et se faire plaisir à moindre coût, c’est super. »  Ce qui lui plait, c’est bien sûr la sensation de liberté que procure le vol, les paysages somptueux à observer, mais pas seulement : « Ce qui me plait beaucoup, c’est toute la préparation en amont, le plan de navigation. Tout est préparé, étudié méticuleusement. J’aime cette précision. »



Alain Résigné, pilote d'avion©N.Coppin/ccas

Alain Résigné, pilote d’avion©N.Coppin/ccas

Bientôt, deux silhouettes apparaissent à l’entrée de l’aéroclub. C’est Dominique et Catherine Guyon, vacanciers du centre d’Arès, qui arrivent pour leur demi-heure de sensations fortes. Ils sont arrivés de Vendée il y a quelques jours, et en heureux retraités, ils ne se sont pas encore fixé de date de retour. Ils ont déjà volé avec l’ANEG au dessus de Chinon, l’an dernier. Ce n’est donc pas leur galop d’essai. Mais c’est un enthousiasme intact qui les anime : « On veut voir le bassin autrement. Tout doit être différent là-haut, on change totalement de perspective. Il va y avoir des tonnes de choses à observer, le centre CCAS, les parcs d’huîtres, le Cap Ferret… On a hâte ! ».

> En savoir plus sur le centre de vacances CCAS d’Arès

Alors que le petit Robin de 160 chevaux s’envole tranquillement vers ses 300 mètres d’altitude, un deuxième couple de bénéficiaires arrive pour le vol de 14h30. Il s’agit de Liliane et Robert Loubet. Ils sont venus de l’Indre passer 15 jours à Arès. Si Monsieur est un habitué des hauteurs, c’est la première fois pour Madame. « D’habitude, je ne l’accompagne pas, car les vols sont très chers. Mais avec l’ANEG, grâce à la CCAS, on ne paie que 18 euros. C’est vraiment une opportunité. Je ne veux pas mourir bête, alors il faut que j’essaie ! », lance-t-elle en riant. Robert, lui, a déjà tout essayé : planeur, hélico, avion… Et ce qu’il aime par dessus tout, c’est « voir la beauté de la nature, survoler les forêt et observer des animaux sauvages, des chevreuils, des sangliers… » Et c’est avec Guy Thoraval qu’ils la survoleront, la forêt. Guy est un enfant du pays : il habite Andernos et lui aussi est pilote de l’ANEG. Il a passé son brevet alors qu’il était encore au lycée, en 1968. Puis il a travaillé chez EDF en région parisienne, ce qui l’a empêché de pratiquer pendant des années. Ce n’est que depuis la retraite, en 2006, qu’il a pu se réinvestir à fond dans sa passion, via l’ANEG et les ballades pour bénéficiaires.

Dominique et Catherine Guyon©N.Coppin/ccas

Dominique et Catherine Guyon © N.Coppin/ccas

C’est l’heure ! Chassé croisé sur la piste de l’aérodrome. Dominique et Catherine atterrissent, tandis que Liliane et Robert se préparent à décoller. Les premières impressions, à la sortie de l’avion, sont enthousiastes. Catherine s’exclame : « Le paysage était magnifique. On a pu bien distinguer l’île aux oiseaux, la grande dune du Pyla, on a même reconnu le centre CCAS d’Arès ! » Son mari enchaîne, avec la même excitation : « C’était impressionnant, surtout au dessus de la forêt. Il y avait des trous d’air, et ça a un peu secoué. Et puis l’avion est vraiment petit, on a presque l’impression de piloter nous-même ! C’était fantastique, des sensations vraiment inoubliables ! »

Autour du centre d’Arès

Carte du bassin d'Arcachon

Carte du bassin d’Arcachon

Chaque vendredi, pendant six semaines, nous vous présenterons toute la richesse des activités proposées aux bénéficiaires du centre de tourisme d’Arès, sur le bassin d’Arcachon. Chaque semaine, découvrez un milieu naturel exceptionnel, des bénévoles passionnés, et des vacanciers curieux qui pourraient bien inspirer vos prochaines vacances…

1 Commentaire
  1. chenoun 4 années Il y a

    quelques secondes d’images qui en disent long sur cette sensation de voler comme un oiseau. mon reve de toujours, passionné d’aéronautique, démarrant ma retraite début septembre j’ai bien dans le projet de voler à mon tour. la simulation ne suffit plus il faut que cela prenne corps. bon vol a tous les pilotes.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze − quatre =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account