Sok-ho Trinh, le leadership positif

« J’ai la passion de vouloir faire grandir autrui », explique Sok-ho Trinh, le fondateur de l’Institut de la passion.  ©InstituteOfPassion

L’Association Amicale Énergies, nouveau partenaire des Activités Sociales, accueille cette année un pôle leadership positif, fondé par Sok-ho Trinh de l’Institut de la passion. Ce partenariat offrira un accompagnement personnalisé aux adhérents actif ou inactifs.

Lire aussi : L’Association Amicale Énergies fait son assemblée

« Je suis un être passionné qui prône la diversité, la curiosité et l’apprentissage. J’ai la passion de vouloir faire grandir autrui. Je me définis comme un ‘passionnologue’. » Sok-ho Trinh est intarissable. Pour parler de la passion, il utilise une métaphore : « La passion est une boule de feu qui se propage pour toucher le cœur des hommes. Elle est contagieuse et contient une grande puissance. »

« Au départ, on m’a pris pour un fou »

Franco-sino-cambodgien, né en France, Sok-ho Trinh témoigne du traumatisme de ses parents fuyant les Khmers rouges dans les années 1970. L’histoire de ces survivants du génocide de Pol Pot a marqué le fils. Depuis l’enfance, il « rêve de communiquer avec le monde ». Après des études de commerce, l’homme, qui parle huit langues, travaille comme cadre dirigeant dans des multinationales. Au cours de ses multiples voyages à travers le monde, il découvre « des relations humaines et des comportements organisationnels et culturels » différents, qui le fascinent. Jusqu’au jour où il ressent un déclic et s’aperçoit que « l’être humain dégage une électricité contagieuse qui s’appelle la passion ». Cette vocation dévoilée, il stoppe sa carrière, décide que sa vie tournera désormais autour de ce concept. « Au départ, on m’a pris pour un fou. J’ai dû me battre et travailler dur en combinant passion et persévérance. »

Selon lui, un être complet ne doit pas se focaliser sur une seule discipline. Il jongle donc avec le coaching, la pleine conscience bouddhique et la psychologie positive. Le concept de la passion, qu’il élabore dans le cadre d’un doctorat, suscite une approche originale. Avec son équipe constituée de chercheurs, de scientifique et de développeurs, il vient de créer, à Londres, l’Institut de la passion, une structure unique en son genre.

« Notre conviction vient du cœur. En apportant une approche pluridisciplinaire et scientifique, notre mission, à laquelle nous croyons, est de conduire les personnes à se (re)connecter avec la passion de manière durable et qu’elle se développe en du bien-être, du bonheur, de l’accomplissement et du succès pérennes. »

Pour développer ce concept de la passion, l’institut propose aux entreprises, aux écoles et aux particuliers des interventions ponctuelles ou des programmes d’ateliers sur plusieurs semaines autour d’exercices interdisciplinaires qui touchent les neurosciences, la pleine conscience et le coaching.

En pilotant le nouveau pôle du leadership positif de l’Association Amicales Énergies (AAE), Sok-ho Trinh et son équipe proposent un programme gratuit de huit semaines, selon l’approche des 3P : « Passion, pourquoi, positivité. » « Dans cet espace de confiance, les personnes pourront s’ouvrir, se nourrir, grandir et oser vivre leur vie avec passion. »

Focus sur l’assemblée générale de l’AAE

Vendredi 24 mars avait lieu, à Paris, l’assemblée générale de l’Association Amicale Énergies. « Je suis un produit de la formation. » Entré dans les Industries Électrique et Gazière en 1998, Ruddy Racon n’a jamais cessé de se former. « L’ascenseur social fonctionne à partir du moment où l’on se forme en permanence. » C’est par ces mots que le président de l’AAE a introduit l’assemblée générale de l’association. Outre les traditionnels rapports moral et financier, le bilan des activités de 2016 et le budget prévisionnel, il a exposé les chantiers pour 2017.

Les partenariats enclenchés avec EDF Archives et la Fondation EDF se formalisent et se poursuivent. Le projet Lico (livre collaboratif) est en cours de finalisation. Cet ouvrage recueille les récits de salariés de différentes générations qui relatent leur expérience dans la formation professionnelle continue. Se former nécessite parfois des déclencheurs pour aider les salariés à franchir le pas. Le pôle développement personnel, mis en place en 2016 par la coach Pascale Fernandez, continue. De nouvelles collaborations voient le jour, comme la convention signée avec la CCAS, qui entre au conseil d’administration de l’AAE, et la création par Sok-ho Trinh du pôle leadership positif.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’AAE
www.amicale-energies.org
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    CCAS ©2016

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account