Sophie Ricordel (Fape EDF) : « L’engagement social est un vrai métier »

Sophie Ricordel dans les ateliers de l’association Rejoué, dans le Val-de-Marne, projet soutenu par le Fape EDF, dont elle est secrétaire générale. ©Julien Millet/CCAS

Avec conviction, la secrétaire générale du Fonds Agir pour l’emploi EDF, Sophie Ricordel, coordonne les actions solidaires du groupe pour l’insertion et l’emploi des personnes en difficulté.

La rencontre aurait pu avoir lieu dans son bureau parisien, mais Sophie Ricordel a préféré nous donner rendez-vous dans les nouveaux locaux de l’association Rejoué, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), une structure qui réinsère des personnes éloignées de l’emploi et propose comme supports d’activité la collecte, le nettoyage, le réassemblage de jouets usagés qui sont revendus par Rejoué à des prix accessibles pour tous.

Le Fonds Agir pour l’emploi (dit Fape EDF, voir encadré) a cofinancé un camion et des machines lavantes pour permettre aux salariés en insertion sociale et professionnelle de travailler dans de bonnes conditions et en sécurité. Bientôt Noël, la secrétaire générale propose à l’équipe d’organiser une nouvelle collecte de jouets au sein du groupe : une autre façon de soutenir et de faire connaître l’action de Rejoué. Autant de valeurs humaines et sociales que Sophie Ricordel développe dans son travail et partage avec l’équipe du Fape EDF.

Salariée engagée

Embauchée à EDF en 1987, cette cadre de 55 ans n’a de cesse d’être en mouvement. Bouger, rencontrer, chercher, se former, transmettre, partager résume son parcours professionnel qui, de l’international à la formation, du contrôle de gestion aux ressources humaines, « s’est déroulé avec bonheur et sans regret ».

Secrétaire générale du Fape EDF depuis dix ans, elle travaille avec une équipe engagée de salarié.e.s, retraité.e.s, bénévoles, représentant.e.s des organisations syndicales du groupe EDF, toutes les instances étant paritaires. Ensemble, ils et elles étudient les dossiers de demandes de financement de structures d’insertion qui souhaitent développer des projets dans toutes les régions – ressourcerie, environnement, bâtiment, jardin de cocagne, régie de quartier, garage solidaire…

Autant d’initiatives solidaires ayant une utilité sociale en favorisant le retour vers l’emploi. « Rencontrer toutes ces personnes engagées, créatives et motivées, porteuses de projets est à chaque fois une aventure qui parle au coeur. » Son investissement quotidien lui apporte « une source d’épanouissement réelle ». « Mon travail permet de mettre en valeur et de tisser du lien pour que les engagements des uns et des autres se concrétisent », ajoute-t-elle. Il est de ces petites graines semées qui un jour germeront et Sophie Ricordel en est une jardinière.

Le Fonds Agir pour l’emploi

Le Fonds Agir pour l’emploi (Fape EDF), cocréé par le groupe EDF (Fondation EDF, EDF, Enedis, le groupe ES, EDF EN, Dalkia…) et les organisations syndicales (FCE-CFDT, CFE-CGC, FNME-CGT, FNEM-FO), est le trait d’union entre les donateurs salariés et retraités des entreprises du groupe EDF et les acteurs de terrain afin de permettre la réalisation de projets pour l’insertion et l’emploi de personnes en difficulté.

En 2016, il y a eu 14 000 donateurs, 791 000 euros ont été collectés, abondés à 200 % par les entreprises du groupe EDF, et 286 projets ont été soutenus (contribuant à la création et consolidation de plus de 3 500 emplois). Son président est Martin Leÿs, directeur du Dialogue social.

http://fape-edf.fr

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

18 − deux =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account