Destins brisés de femmes

Afaspa collage Margarida Boko Haram fév. 2016Le 10 février, les mercredis de l’Afaspa reviennent sur le destin de deux jeunes femmes aux prises avec les périodes les plus sombres du Nigéria et du Mozambique, et proposent une triple programmation : la présentation du livre Enlevée par Boko Haram, la projection du film Virgin Margarida, suivies d’un débat avec un sociologue spécialiste des migrations.

"Enlevée par Boko Haram", un témoignage de Assiatou, 15 ans, co-écrit avec Mina Kaci (2016, Michel Lafon)

« Enlevée par Boko Haram », un témoignage de Assiatou, 15 ans, co-écrit avec Mina Kaci (2016, Michel Lafon)

À 18h30, présentation du livre Enlevée par Boko Haram par sa co-auteure Mina Kaci, journaliste à l’Humanité.

Résumé. Enlevée par Boko Haram est le témoignage d’Assiatou, adolescente nigériane enlevée en novembre 2014 dans sa ville natale de Dama­sak, puis séquestrée avec une quarantaine d’autres filles par la secte islamiste Boko Haram. Mariée de force et violée, la jeune fille parvient à s’évader et à rejoindre le Niger, où elle y vit désormais avec sa famille. Dans ce livre, elle témoigne pour la première fois des violences qu’elle a subies.

 

 

 

Virgin Margarida, de Licino Azevedo (2012)

Virgin Margarida, de Licino Azevedo (2012)

À 20h, projection du film Virgin Margarida, de Licino Azevedo (2012)
Virgin Margarida est un long métrage de fiction qui revient sur la période révolutionnaire au Mozambique en abordant des questions sociales et politiques au travers de la situation de la femme pendant cette période.
Résumé. Le Mozambique, 1975. Le gouvernement révolutionnaire tient à éliminer toutes traces du colonialisme au plus vite, y compris la prostitution. Toutes les prostituées des villes sont arrêtées et enfermées dans un camp isolé. Elles y sont ensuite rééduquées, changées en femmes nouvelles et surveillées par des femmes soldats. Margarida est l’une des cinq cents prostituées du camp. Jeune campagnarde de 14 ans, elle était en ville pour acheter son trousseau et, se trouvant sans papiers d’identité, elle s’est faite arrêtée. Une révélation inattendue va changer son sort: Margarida est vierge. Les prostituées non seulement l’adoptent et la protègent, et finissent même par la vénérer comme une sainte.
Co-production Angola, France, Mozambique, Portugal

À l’issue de la projection, débat avec Carlos Albano Cordeiro, chercheur économiste-sociologue. Carlos Albano Cordeiro écrit sur les questions identitaires et migratoires, la démocratie participative et la citoyenneté. Il est l’auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages. Plus d’informations sur le blog de l’auteur.

Cliquez ici pour la présentation de la soirée sur le site de l’Afaspa
Quand ? Mercredi 10 février, 18h30 et 20h
Où ? Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris (métro Censier-Daubenton)
Tarif : 5€

LES MERCREDIS DE L’AFASPA
Co-organisés par l’Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples d’Afrique (Afaspa), les mercredi de l’Afaspa sont un cycle de films sur l’Afrique organisé au Centre Culturel La Clef (Paris) dans le cadre d’un partenariat avec le CE de la Caisse d’Épargne Paris/Ile de France, la CCAS et les CMCAS de la région parisienne.
Plus d’infos sur le partenariat.
afaspa
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 − quinze =

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    Plan du site    I    CCAS ©2018

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account