Figra : le monde tel qu’il va

©DR

Le Touquet accueille, à partir du mercredi 22 et jusqu’au dimanche 26, le Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (Figra) dont la CCAS est partenaire. Au menu de ce 24e rendez-vous, 75 films, des webdocs, une pièce de théâtre documentaire, des expos et de nombreux débats.

Recettes inavouables des géants de l’agroalimentaire, exil des Érythréens, Israël sous la pression des ultras, scandale des boues rouges près de Marseille, l’exil fiscal pratiqué par les banques suisses … Chaque année, ce festival nous propose une immersion directe dans les réalités du monde. « Ces faits peuvent se situer dans la rue, en bas de nos immeubles ou au bout de la terre parcourue par les journalistes. Les journalistes sont les témoins du monde. Au moment où ils sont si décriés, il est bon de rappeler que ce métier est essentiel à notre démocratie bien malmenée depuis quelque temps », soulignait Georges Marque-Bouaret, délégué général du Figra, lors de la présentation de l’édition 2017. De journalisme et de médias, il sera beaucoup question durant cette édition. Le premier rendez-vous du mercredi est une rencontre avec Annick Cojean, grand reporter au journal « le Monde » et présidente du prix Albert Londres. Samedi 25 à 11 heures, le grand débat propose d’entamer la réflexion sur un sujet épineux : « Brexit, Trump et Fillon… Pourquoi les médias se trompent-ils ?« 

Durant tout le festival, chaque projection est suivie d’un débat-rencontre organisé entre le public et les journalistes-réalisateurs qui présentent leur film. Entre les projections, les 16 postes de visionnage de la vidéothèque en accès libre offrent la possibilité de voir ou revoir les palmarès antérieurs ainsi que les 75 films de la sélection officielle 2017, après leur diffusion en salle.

Plusieurs prix récompensent des œuvres de la sélection officielle : les plus de 40 minutes, les moins de 40 minutes, Terre(s) d’histoire, Autrement vu, etc. Pour sa part, la CCAS participera, comme chaque année depuis 2008, au prix Coup de pouce. Ce prix permet à un.e jeune réalisateur.trice de financer un projet de documentaire (à hauteur de 1500 euros). 

Et pour tous ceux qui n’iront pas au Figra cette année, une possibilité. Le blog des Parle invite les internautes à visionner des webdocs, à en choisir un et à expliquer les raisons de leur choix.

Jeudi soir, à 20h15, une pièce de théâtre documentaire ouvrira la programmation. « Je ne vois que la rage de ceux qui n’ont plus rien », de Bruno Lajara, relate la vie d’une multinationale de la grande distribution française confrontée à l’effondrement de l’usine du Rana Plaza, au Bangladesh, faisant plusieurs milliers de victimes. Lorsque la mondialisation pervertit nos actes les plus banals, comme celui d’acheter des vêtements…

Le partenariat avec la CCAS

Des tarifs préférentiels sont accordés aux agents des IEG et leur famille sur présentation de la carte Activ’ (ou de son attestation) sous la forme d’un passeport à 10 euros pendant toute la durée du festival.

Lieu du festival :

Palais des congrès, place de l’Hermitage,
62520 Touquet-Paris-Plage. Tél. : 03 21 06 72 00

Site du festival

Cliquez pour voir tous les festivals

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Mentions Légales    I    Vie privée    I    Qui sommes-nous ?    I    CCAS ©2016

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account